A la une du REF25

JPEG - 43.9 ko

Nouvelles de F5PRU YVES
Tout se passe bien pour Yves qui vient d’avoir son indicatif 6W1TA après le passage de l’examen radioamateur Sénégalais. Il reste dans l’attente de l’autorisation pour monter des antennes ce qui ne devrait pas trop tarder.
Il vous donne le bonjour à tous.


Lien revue radioamateur DKARS
http://dkars.nl/index.php?page=magazine


L’AVENIR EST ENTRE LES MAINS DES PLUS JEUNES
Voici trois sites pour preuves que les jeunes trouvent toujours de l’intérêt pour les sciences. Maintenant, il est évident que leur intérêt portent particulièrement sur des techniques dites « au gout du jour » (Raspberry, Arduino,....) devenues à la portée de tous. Ceci était impensable il y a seulement quelques années.

JPEG - 612.5 ko

http://www.sarcnet.org/

JPEG - 215.6 ko

https://www.la1k.no/

JPEG - 97.6 ko

http://france.makerfaire.com/


AMATEUR RADIO EMERGENCY DATA NETWORK
JPEG - 15.7 ko
Une approche de la communication d’urgence à l’époque d’Internet devenu incontournable.
Voici une brochure en français résumant les objectifs du projet avec les services associés (Email, Téléphonie Voip (sip et PBX), transmission d’images, Téléconférences, Chat, Partage et transfert de fichiers, Télésurveillance, Téléalarme, .....)

Autres sites en relation avec la Radio Emergency et les réseaux radio :


LA REVUE N° 208 DU REF-FC (Juillet, Août et Septembre 2018

« Comme vous l’avez sans doute remarqué il a fait très chaud cet été, vraiment très chaud, ce qui nous a fait oublier que peu de temps avant il avait plu énormément à tel point que les agriculteurs ont été très en retard pour faire les foins.
Sont-ce déjà les premières manifestations du dérèglement climatique que certains ont nié et nient toujours ? Hélas j’ai bien peur que oui et le plus grave est que l’activité humaine en est la cause.

La météo c’est la partie émergée de l’iceberg. Mais plus sournoisement il y a ce qu’on ne voit pas, comme la pollution du spectre radioélectrique, avec la dernière « invention » qu’est le rechargement sans fil des batteries des voitures électriques, avec pour effet le brouillage du spectre radio de 0 à 20 Mhz. Le pire dans ce projet c’est que les utilisateurs du sans fil auront bonne conscience, en pensant qu’il font un geste pour la planète en utilisant une voiture électrique plutôt qu’un Diesel. Evidemment personne ne se pose la question de savoir comment on produit cette électricité, et surtout pas les hommes politiques qui pensent que les voitures électriques vont résoudre les problèmes de pollution.

Dans tout cela ce qui est regrettable, c’est le manque de vision globale des décideurs, dont la plupart ont une culture scientifique très limitée. Récemment j’ai croisé un groupe de jeunes qui pique-niquaient avec leurs « mac’do » près de chez moi et m’ont demandé à quoi servait le pylône dans mon jardin. Quand ironiquement je leur ai répondu que c’était pour faire de la radio comme eux en font en permanence avec leurs « smartphones », évidemment il n’ont rien compris. De même en me rendant au radio-club de Chaudanne, une étudiante qui avait raté son bus et qui m’avait demandé de la conduire à la gare a été très étonnée de voir la station radio dans ma voiture et encore davantage quand je lui ai dit que faisais de la radio en morse ; elle s’est alors rappelé avoir appris « SOS » en morse. Cela dit rien de très nouveau : il y a une trentaine d’année, une équipe de FR3 était venue à ma station pour faire un reportage sur le radioamateurisme. Pas plus le journaliste que le cameraman ou l’éclairagiste ne savaient que leurs images de télévision étaient transmises par radio depuis les émetteurs de Montfaucon ou Bregille.

Conclusion : Même si j’avais quelques doutes, aujourd’hui je suis convaincu qu’il faut participer à la fête de la science et saisir toutes opportunités de faire connaître l’activité des radioamateurs auprès des jeunes, du grand public, des hommes politiques. Même si ce n’est qu’une goutte d’eau dans un océan, il faut le faire. Plus généralement il faudrait redonner le goût à la culture scientifique. Pas facile vu que le monde des médias, comme celui des politiques est constitué principalement de personnes qui ne connaissent rien aux sciences et pire qui n’en voient pas l’intérêt, mais qui seraient complètement perdues sans leur « smartphone ».

Donc rendez-vous à la fête de la science en octobre à l’Université de Besançon.
(Et bien sûr en septembre à l’AG du REF 25 »

Le Président F5OAU

En cas d’indisponibilité pour l’AG du 8/9/2018 Bon pour pouvoir


INFOS METEO et PROPAGATION
JPEG - 24 ko

METEO

PROPAGATION


INFORMATIONS :

  • Les cours HAREC + de Pierre Cornélis, ON7PC sont disponibles sur http://users.skynet.be/. La partie technique de ces cours est vraiment complète et très bien faite. Concernant la réglementation, il est à mon avis préférable de se référer au document de F6GPX qui est plus adapté à notre pays et de plus très bien maintenu.
  • Entrainement au Morse : Pour ceux qui souhaitent se réaffûter les oreilles, je suis tombé par hasard sur l’application Android gratuite IZ2UUF que je qualifierais d’incontournable car simple, efficace, paramétrable juste ce qu’il faut et qui respecte si on le souhaite la méthode de KOCH (A mon avis la meilleur)
  • GridTracker est une application intéressante qui permet la visualisation sur une carte les liaisons en cours de réalisation ou chargeable par fichier ”GridTracker:
  • Les 14 conférences dispensées lors du HAM-RADIO 2018 à FRIEDRICHSHAFEN Celles-ci sont disponibles sur la chaine Youtube suivante : Academy SDR

ESPACE RESERVE AUX ABONNES :


samedi 25 août 2018
par  F5OAU Jean-Pierre MORIZET

Préparation à l’examen de radio-amateur

Cours de radio de F5OAU - partie technique


Cours de radio pour préparer la partie technique de l’examen de radio amateur.
Ces documents manuscrits ont été rédigés il y a une trentaine d’années comme support de cours par correspondance.
Même si ces documents sont anciens, ils sont toujours d’actualité, le programme de partie technique de l’examen n’a guère évolué, la loi d’Ohm est toujours la même ; idem pour les antennes, même si elles véhiculent aujourd’hui davantage de signaux numériques.
En revanche la technologie des récepteurs est aujourd’hui en pleine révolution avec le développement du SDR.

Ce cours manuscrit ne prétend pas traiter de l’ensemble de la radio, le sujet est trop vaste. Il a été volontairement limité aux notions essentielles qui permettent de répondre à la plupart des questions qui sont posées à la partie technique de l’examen pour obtenir la licence radio-amateur en France.
Certains points sont davantage développés afin d’aider à comprendre des notions importantes et ne pas se limiter à apprendre par cœur des formules.


Articles les plus récents

mercredi 24 octobre 2018
par  F8GHE Christian BARTHOD

La constitution du bureau de l’association REF25

Le REF25
Le Réseau des Emetteurs Français du Doubs
Association loi 1901
Les membres (...)

dimanche 20 mai 2018
par  F8GHE Christian BARTHOD

04 Introduction au traitement du signal par F8GHE

Introduction au traitement du signal par F8GHE
Bien qu’ayant récemment eu l’occasion de parler du (...)

vendredi 6 avril 2018
par  F8GHE Christian BARTHOD

03 Le radiotracking du monde biologique par F5HUP

Serge F5HUP a par son exposé sur le "radiotracking" du monde animal (Poissons, insectes,... y (...)

dimanche 25 février 2018
par  F8GHE Christian BARTHOD

02 Mesures d’impédances avec le HP4815A par F6HGD

Je ne pense pas trahir un secret en disant que les compétences des radioamateurs sont multiples (...)

lundi 15 janvier 2018
par  F8GHE Christian BARTHOD

01 Réception des satellites méteo par F6DVC

Pour cette première réunion de l’année 2018 Jean-Marc F6DVC à souhaité faire une ouverture vers (...)

Albums les plus récents

Agenda

<<

2018

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012

Sur le Web